Agriculture et élevage

1-Agriculture

Les conditions édapho-climatiques favorables, et la vastitude des terres à vocation agricole dont jouit Midelt rendent la province propice pour le développement d’une agriculture moderne et rentable.

Par ailleurs, le secteur agricole au niveau de la province de Midelt connait une dynamique notable qui se traduit par l’encouragement de l’investissement agricole grâce aux subventions du FDA qu’offre l’Etat et la mise en œuvre des projets Pilier II – PMV.

  • Occupation de sols

La superficie totale de la province est répartie comme suit :

désignation Superficie (ha)
Superficie agricole utile 130.585
Forêt 221.000
Parcours et inculte 698.139
Superficie totale 1.049.724
  • Les parcours et les terrains incultes sont dominant à l’échelle provinciale d’environ 12% de la superficie totale ;

La forêt ne représente que 21% de la superficie totale de la province.

La SAU est, majoritairement conduite en Bour, elle représente 12% de la superficie provinciale.

La superficie totale de la zone d’action de la Direction Provinciale d’Agriculture est répartie comme suit :

Désignation Superficie (ha) % de la province
Superficie agricole utile 116 000 89%
Forêt 134 608 61%
Parcours et inculte 342 892 49%
Superficie totale 593 500 57%
  • Les parcours et les terrains incultes sont dominant, et représente 58% de la superficie totale ;
  • La forêt et la SAU représente respectivement près de 23% et 19% de la superficie totale de la zone d’action de la DPA.

 

  • Statut juridique des terres

Les terres au niveau de la province de Midelt sont gérées selon quatre types de statuts (Melk, collectif, domaniale et Habous), le tableau ci-après indique la répartition des terres selon le statut :

Statut Superficie (ha)
Melk 194 034
Collectif 720000,00
Domaine 110 154
Habous 532
Total 102 472 0,00

Les terres collectives sont dominantes dans la province de Midelt, elles représentent 43,5%, suivies de celles du Melk par 36% et les domaniales sont de l’ordre de 20,4%, quant aux terres des Habous elles sont très faibles 0,1%.

  • Répartition de la SAU

L’assolement à l’échelle de la province de Midelt est indiqué au niveau du tableau ci-dessous :

Culture Superficie en ha
Céréale 55 852
Culture fourragères 22 495
Légumineuses alimentaires 1 705
Cultures maraichères 5 302
Arboriculture fruitière 9 646
Jachère 30 475
Total 125 475

La SAU de la province est essentiellement consacrée à la céréaliculture qui occupe 45% de la superficie, puis à la jachère 24%, aux fourrages avec 18% et ensuite l’arboriculture fruitière avec 8%, après les cultures maraîchères par 4%. Les légumineuses sont très peu présentes dans la province, elles ne dépassent guère 1% de la SAU cultivée

L’assolement  au niveau de la zone d’action de la DPA de Midelt se présente comme suit :

Culture Superficie en ha
Céréales 50 000
Cultures fourragères 21 000
Légumineuses alimentaires 1 320
Cultures maraichères 4 205
Arboriculture fruitière 9 000
Total 85 525

La SAU au niveau de la zone d’action de la DPA de Midelt est essentiellement consacrée à la céréaliculture qui occupe 58% de la superficie, puis aux fourrages avec 25% et ensuite l’arboriculture fruitière avec 10%, après les cultures maraîchères par 5%. Les légumineuses sont très peu présentes dans la province, elles ne dépassent pas 2% de la SAU cultivée.

Les types des produits agricoles dans la région au niveau de la compétence  territoriale de la division de l’Office régional de mise en valeur agricole Tafilalt –Riche- sont comme suite:

Désignations Total subdivision
  Effectif

total

Effectif

productif

Rdt

kg/p.

 

Prod En T

Olivier 549040 352200 24 4141
Pommier 887000 559500 23.5 13000
Amandier 116000 62000 14 800
Abricotier 57850 44100 19,25 746
Pécher –   Nectarinier 22500 18700 15 280.5
Cognassier 45400 42600 18,25 777
Prunier 61000 40000 18 714
Grenadier 10200 7700 16 119.6
Noyer 25950 21600 60 1300
Vigne 10500 10400 13 131.7
Cerisier 16580 3300 3 10
Figuier 20460 15700 10 150
Total 1882480 1177800 26500

NB : Le poirier est totalement arraché à cause des dégâts du feu bactérien.

En général, la production de céréales dépendantes des pluies saisonnières reste l’activité principale de la province, et le pommier est l’arbre le plus dominant, avec une production d’environ 395 0167 tonnes, avec un taux de production de 60% de la production nationale. La superficie allouée aux pommiers est de  11290 hectares et le reste dépend des pluies saisonnières.

2-L’élevages

L’effectif du cheptel au niveau la province se répartie comme suit :

Espèce Effectif (Nbr de têtes)
Bovins 26 650
Ovins 368 550
Caprins 244 450
Camelins 2 906
Equidés 74 780
Total 71 7336

L’effectif du cheptel dans la zone d’action de la DPA est présenté  comme suit :

Espèce Effectif (Nbr de têtes)
Bovins 14 200
Ovins 283 850
Caprins 68 250
Camelins 500
Equidés 12 500
Total 379 300
  • Systèmes de production agricole
  • Production végétale

Les périmètres irrigués sont de nombre de 188 avec une superficie irrigué de 33.150Ha. La gestion de l’eau dans ces périmètres est assurée par des Associations des Usagers d’Eau Agricoles (AUAE) qui constituent un partenaire privilégié pour les services de l’agriculture et jouent un rôle important dans la maintenance du réseau. Elles sont au nombre de 48 associations.

Le système de cultures comprend deux types:

  • Les rosacées fruitières (pommes, poires et coings), les oliviers;
  • Les cultures basses (céréales, luzerne et cultures maraichères); associées à l’élevage bovin et ovin extensif.

La céréaliculture prédomine l’assolement, ainsi que la superficie plantée en arbres fruitiers est considérable dont le pommier est l’espèce arboricole la plus dominante avec une production d’environ 350.000T.

  • Production animale

L’élevage, par son effectif et la diversité de ses espèces, est considéré à Midelt, comme un pilier essentiel de l’économie  de la zone et constitue une ossature  du système de production agricole. Le cheptel  est dominé par les petits ruminants (ovin, caprin) avec un effectif  de l’ordre de  613.000 têtes. La végétation des parcours est constituée d’arbustes denses (armoise et romarin).

Il est à noter, l’existence de deux types d’élevage :

  • Un élevage extensif : constitué de troupeaux ovins et caprins conduits en système nomade,  semi-nomade ou sédentaire. Il tire son alimentation  exclusivement des parcours dont  la production dépend étroitement des conditions climatiques.
  • Un élevage intensif : ce type d’élevage est localisé dans les périmètres irrigués, représenté par les bovins et ovins de race D’man conduit en stabulation.

La Production animale est repartie comme suit : –

  • Viandes rouges : 1715 Tonnes ;
  • Lait : 3,09 Millions de litres
  • Miel : 30 Tonnes

Une partie de la Production laitière est contrôlée : réceptionnée par les centres de collecte de lait (CCL) et traitée pour être commercialisée ; Deux centres sont actuellement fonctionnels et soumis au contrôle de l’Etat à savoir :

  • CCL géré par la coopérative Ayachi à Midelt
  • CCL géré par la coopérative Ansgmir  à Midelt
  • Infrastructures d’entreposage, stockage des produits agricoles

L’infrastructure de la province constituée de la technologie de poste récolte (Stockage de grains de céréales, Entreposage frigorifique par le biais des stations de conditionnement, des centres de collecte de lait) et Technologie de transformation (minoteries, conserveries).

L’une des unités modernes les plus importantes de la province est l’unité Dahab Zizkir, spécialisée dans la production d’huile d’olive, unité professionnelle organisée dans le cadre du groupe économique GIE fondé en 2012, composé de 07 coopératives, disponible sur une superficie totale de terres irriguées Environ (4 600 hectares sont plantés d’oliviers).

À cet égard, le total des produits olives transformés par cette unité en 2016 était de 700 tonnes, dont 70 tonnes de production nette de coopératives appartenant au groupe, le reste étant un produit privé.

3-Tissu coopératif

Le tissu coopératif est représenté par 37 coopératives agricoles totalisant 1 980 adhérents et couvrants 8 domaines d’activités.

La province de Midelt présente de grandes potentialités naturelles, agricoles et environnementales. Cependant, ces potentialités sont largement sous-exploitées. Les efforts de tous les acteurs de la province se conjuguent pour améliorer et développer Midelt.

Cette province adopte plusieurs vocations (agricole, touristique, énergétique «Future centrale solaire de Midelt », etc …) afin de diversifier son économie et améliorer le niveau de vie des populations locales.

Laisser un commentaire